En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Vos prochaines activités avec l'ADRI...

Dimanche 23 juin: Jean-Pierre Lecomte nous emmène sur la montagne de Beynes      RE MODIF!

Mardi 18 juin matin: Marche nordique avec Françoise & Michèle

Jeudi 27 juin: Jean-Pierre Mary organise une rando à Prads    

Jeudi 27 juin: Mi-Jo propose une sortie ZEN à Seyne   

Pour plus d'infos et inscriptions consultez la rubrique "programme"

Nouveautés du site

(depuis 15 jours)

2020/01/23 La Vautubière, Jouques.

Jeudi 23 janvier 2020

La Vautubière, Jouques.

Rando animée par Benjamin Cornet.

13 km et 560 m de dénivelé, IBP 66, 15 participants.

Le groupe de 15 randonneurs part vers 10 heures au milieu des oliviers à l’assaut de Vautubière,
un petit massif qui domine Jouques. Le temps est plutôt nuageux malgré le vent.
La montée vers le sommet principal se fait dans une végétation de pins d’Alep et chênes kermès qui
nous change de nos basses Alpes. Arrivé au sommet principal, une vigie de DFCI nous rappelle que
la forêt est en danger. Ensuite ce sera une succession de descente et de montée sur des sentiers
très agréables.
Nous faisons un petit crochet pour atteindre un oppidum celto-ligure (200 avant JC).
La pause repas donne l’occasion à Annick de nous offrir une excellente gentiane que nous buvons en
l’honneur de « vingt-vingt ». En dessert des chocolats, des pates de coing et des amareti circulent…
Sur le chemin du retour devant un poste de chasse, Benjamin nous fait un exposé sur un groupe de
chasseurs de Rians (du café d’en-haut) qui a fait l’objet d’une étude très sérieuse notamment sur les
vertus régulatrices de conflits d’une fresque faite par l’un des chasseurs dans ce café qui relate de
façon humoristique et sarcastique les faits de l’année.

Le temps s’est éclairci en fin de journée laissant apparaître les sommets proches de Ste Victoire , de
Lure et du Lubéron mais aussi les massifs du mont Denier et de l’Estrop.
Les multiples discussions du groupe n’empêchent pas de ramasser des pieds de mouton et de repérer
une superbe pézize étoilée violette qui s’avère être toxique et même mortelle crue !

Une sortie plutôt facile, très agréable très bien organisée et documentée par Benjamin.

Jean-Pierre Mary

 

Les photos de JP Mary

Les photos d'Annick Proix


Date de création : 24/01/2020 : 14:45
Catégorie : Randonnées - 4- Randos archivées-2020
Page lue 3322 fois