En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Vos prochaines activités avec l'ADRI...

Mardi 23 juillet matin: Marche nordique avec Françoise & Michèle

Jeudi 25 juillet: Brigitte propose une rando à Larche au lac de Roburent 

Dimanche 28 Juillet: David nous emmène au Puy de Rent à Allons

Pour plus d'infos et inscriptions consultez la rubrique "programme"

Nouveautés du site

2023/04/27 Le Colombier, Le Castellet

27 avril 2023

Le Colombier, Le Castellet.

Rando ZEN animée par Nicole Boudeville.

 10 km et 200 m de dénivelé, 17 participant(e)s.

Par un chemin montant, étroit, malaisé, les voitures nous hissent jusqu’au plateau de…Lebre,
au-dessus d’Oraison, coupé du plateau de Valensole par la vallée de l’Asse.

À dix heures, nous décollons.

Pas pour longtemps !

À dix heures cinq exactement, le groupe s’égaie sur le plateau, qui avec son sécateur, qui avec
son couteau, qui avec ses ciseaux, pour couper à qui mieux mieux sa ration de thym pour l’hiver.
Faut dire qu’il est en fleur et que c’est la saison !
Il y aura de la tisane dans nos chaumières pour les longues soirées d’hiver !

Nicole, notre accompagnatrice, a bien du mal à regrouper son troupeau, mais enfin, vaille que vaille,
nous reprenons la route !

 Le ciel est bleu, le soleil brille, et un petit vent frais atténue agréablement la chaleur d’un soleil déjà
impitoyable. Il n’y a plus de saisons !

Statistiquement, l’âge moyen du groupe a chuté de façon étonnante ! Faut dire que, sur les 17,
nous comptons un jeune garçon de dix ans en fin de vacances chez sa mamie, apparemment pas trop
effarouché par ce groupe de…(vétérans ?) , et très occupé à retourner les pierres pour se livrer à une
chasse effrénée aux scorpions.

 Nous descendons vers le vallon de Valbonnette. Une descente très roulante… un peu trop pour les fesses
de notre chef de file.

Nous arrivons enfin aux ruines d’un ancien domaine, tellement perdu dans les ronces que Nicole, dans un
premier temps, après avoir tenté de s’en approcher, déclare forfait, avant, par sa ténacité légendaire, de
nous trouver un chemin d’accès pas trop pénible.

Il ne reste que quelques murs de la Bastide, la plus ancienne de Provence, mais surtout de beaux restes d’un
ancien pigeonnier rond, avec escalier intérieur (deviné plus que vu !) pour accéder aux nichoirs.

Nous continuons sur des champs en semi plat, qui devaient être, à l’origine les jardins de la bastide. Il est un
peu tôt, mais cet espace gazonné ombré, champêtre, nous incite à nous y installer pour la pause piquenique.

C’est ensuite une longue mais calme promenade en fond de vallée à travers des forêts de pins, de jeunes
cèdres, de chênes verts et d’amélanchiers en fleurs, avant de remonter doucettement sur le plateau sous un
ciel devenu lourd et presque menaçant.
Nous longeons alors d’immenses champs de lavandes, de blé vert, de sauge sclarée, avec de beaux points de
vue sur la montagne de Lure au nord et sur les montagnes autour de Digne, bien déneigées déjà

Retour aux voitures, et enfin, boisson conviviale et tonique dans un bar d’Oraison.

Jacques

Photos de Françoise et Photos de Millie  et Photos de Jean-Paul


Date de création : 03/05/2023 : 12:49
Catégorie : Randonnées - 4- Randos archivées-2023
Page lue 967 fois