En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Vos prochaines activités avec l'ADRI...

Dimanche 23 juin: Jean-Pierre Lecomte nous emmène au refuge de l'Estrop       MODIF!

Mardi 18 juin matin: Marche nordique avec Françoise & Michèle

Jeudi 27 juin: Jean-Pierre Mary organise une rando à Prads    

Jeudi 27 juin: Mi-Jo propose une sortie ZEN à Seyne   

Pour plus d'infos et inscriptions consultez la rubrique "programme"

Nouveautés du site

(depuis 15 jours)

2024/04/18 - ZEN Cabanons pointus de Mane

Les cabanons pointus de Mane

Jeudi 18 avril

200 de dénivelé 7kms

28 participant.e.s

Animateur Jean Pierre Leconte

La randonnée d'aujourd'hui serait une plongée dans un passé pas assez lointain dans la vie provençale. 
En laissant nos voitures au parking de la prieuré de Salagon, on a pris une partie d'une route goudronnée passant devant de belles et soigneuses propriétés. 
En empruntant un sentier à notre gauche on est tombés sur le premier cabanon pointu.  En effet, les cabanons pointus étaient des constructions faites avec les pierres sèches tirés du sol à l'occasion des travaux agricoles. Ils servaient occasionnellement aux paysans comme refuge lors des aléas climatiques ou pour entreposer les outils. Leur construction fascine car les pierres sont assemblés et posés sans liant, ni poutres pour soutenir la toiture. Des constructions avec des ouvertures à hauteur d'homme, où les toits en forme conique ou pyramidale permettent de créer plus d'espace et une meilleure circulation de l'air.
On a marché sur un chemin caladé et sur notre gauche, on a pu admirer à nouveau des cabanons pointus, les uns plus jolis que les précédents. Un mur d'enceinte couronné de lauzes en épi a attiré notre attention. On a pensé que cette construction servait pour stabiliser le mur et dissuader les animaux et les escalades.
Les rectangles, terrasses qui servaient à retenir l'eau et surtout  à la culture de la terre sur des sols arides et pas toujours plats. C'est fascinant de voir l'ingéniosité de ses gens qui des fois pour se débarrasser d'amas de pierres extraits pour l'exploitation agricole ont créé des bancaous, des cabanons pointus, des bories ainsi que des rectangles, des merveilles de construction qui s'adaptent à la particularité de la région et de ses besoins.
Le temps était ensoleillé mais assez venteux. On a pu se réfugier au pied de ses terrasses et nous abriter du vent pour manger et partager un moment de repos.
A notre retour on a pu apercevoir de la hauteur où on se trouvait le barrage de la Laye, littéralement l'eau en provençal, nom de la rivière. Un barrage qui sert pour la retenue de l'eau de la rivière afin d'être utilisé pour l'irrigation et l'alimentation en eau potable et surtout pour sécuriser les alentours en cas de crues.
On a dû traverser la départementale D950 avant de se retrouver sur le même sentier qu'on a pris le matin.
Une belle randonnée culturelle
Merci Jean Pierre pour cette découverte 

 

Komnini

Les photos de Komnini

Les photos de Françoise

Les photos de Jean-Pierre
 


Date de création : 21/04/2024 : 21:56
Catégorie : Randonnées - 3- Comptes Rendus 2024-2ème trimestre
Page lue 372 fois